Euphorie Marocaine

- Raphaël TROUILLET -

Le 22/07/2015

En Avril dernier, je me suis rendu sur le lac de Bin El Ouidane avec mon ami Nicolas. Retour sur cette aventure marocaine inoubliable. 

Cela faisait 4 ans que je n'étais plus venu sur ce lac et lorsque Nico m'a demandé si je voulais l'accompagner, ma réponse fut immédiatement oui ! Après un vol de 3 heures et autant de temps en voiture sur des routes tumultueuses, la vue du lac prend peu à peu le dessus sur la fatigue engendrée ces dernières heures.


 

A notre arrivée, nous serons placés sur une partie de l'île d'Aghenbou où nous resterons malheureusement bredouilles durant 48 heures. Notre moral en prend alors un sérieux coup. C'est alors que nous décidons de changer de poste pour nous rendre sur un petit îlot situé dans le fond de la baie des français. A ce moment précis, on ne sait pas encore ce qui va nous arriver mais rien que la vue et les différents spots repérés à l'écho nous laissent présager une suite plutôt favorable. En effet, nous avons énormément de zones à pêcher avec des profondeurs vraiment bien distinctes nous permettant ainsi de voir à quelles profondeurs les poissons vont s'alimentés.

MOULINET.jpg

 

Il est alors temps de pêcher. J'ai emmené avec moi mes 3 moulins Aero Technium Shimano en lesquels j'ai une confiance totale, que j'ai pris soin de garnir de fluoro AERO Shimano.
 

Concernant les appâts, j'ai réussi à prendre avec moi quelques kilos de billes The Source dans mes bagages. Chaque montage sera esché de bonhomme de neige The Source et de maïs équilibrés. Je prends soin d'amorcer chaque spot d'un mélange composé de billes et de maïs avec des quantités plus ou moins importantes afin de voir si les poissons répondent à des amorçages plus ou moins lourds.
 

 Cela fait à peine 2 heures que toutes les lignes sont tendues et nous enregistrons enfin notre premier départ. Nous sommes alors soulagés mais à ce moment précis une véritable euphorie va gagner notre campement.

En effet, durant 3 jours nous allons être confrontés à des poissons en totale frénésie alimentaire qui vont nous empêcher de dormir durant 2 nuits. Les billes The Source ont fait le job mais après 2 jours de pêche je suis à sec. Il me faut alors utiliser les billes maison que l'on trouve sur le lac qui me donneront entière satisfaction.

CARPE-1.jpg

Nico et moi décidons de ne plus retendre les lignes les nuits suivantes afin de pouvoir nous reposer un petit peu car les journées sont tellement chaudes le jour qu'il nous est impossible de fermer l'œil. Cela ne va aucunement altérer nos résultats, bien au contraire...

CARPE-2.jpg

 Au final, nous n’enregistrerons pas moins de 67 départs pour 60 poissons, le record sur le lac pour cette semaine, sans compter que nous n'avons pas pêché durant 3 nuits !

CARPE-3.jpg

Ce voyage aura été pour moi un moment inoubliable avec de purs moments de joie et de bonheur. Qui plus est, les produits de la gamme Shimano, Dynamite Baits  et VMC m'auront permis de pêcher en toute sérénité durant cette session !

CARPE-4.jpg

Raphaël TROUILLET, Team Shimano TRIBAL