Canne Diaflash AX 225 L

- E.Despalin -

Le 09/07/2015


Lorsque la première série de Diaflash est sortie en 2009, elle m’a de suite emballé par la qualité du blank et la sensibilité de son scion plein Taftec. Par contre, les longueurs et actions en 220 et 228 correspondaient à une pêche en Rockfishing  plutôt que pour l’eau douce. Il fallait donc en faire une version 2 en y apportant quelques modifications au cahier des charges. Les ingénieurs de Shimano nous ont écoutés et en 2014 sont sorties deux nouvelles cannes Diaflash AX : 210UL et 225L. 

Je possède les deux modèles car chacune des deux a son utilisation. La 210 ayant déjà eu un article dans ces colonnes par l’un de mes camarades, je vais donc vous parler de la 225L. 

Tout d’abord, commençons par ses caractéristiques techniques :

·         Blank HPC 200 + Biofibre
·         Scion carbone plein Taftec
·         Anneaux Fuji Alconite
·         Porte moulinet ergonomique Fuji IPS
·         Poignée EVA
·         Longueur : 225 cm, deux brins, encombrement 115cm
·         Poids : 105g
·         Puissance L : 2-10g
·         Fournie avec housse tissu et  tube de protection

Voilà pour les présentations mais en action de pêche, ça donne quoi ?

A la première prise en main, on est surpris par l’équilibre que dégage cette canne malgré sa longueur en 225cm. Montée avec un moulinet taille 2500 comme le Stradic Ci4+ Shimano, cela donne un ensemble léger et superbement équilibré. 

ENSEMBLE-SHIMANO.jpg


Dès les premiers lancers, on sent que la canne « en a dans le blank » comme on dit.  Cette belle réserve de puissance sert à deux choses : à lancer loin des petits leurres et aussi à mater de jolis poissons si besoin, ou les deux !  Le blank est extrêmement directif, fini le léger flou de la première génération en 228cm. Là, ça lance droit, précis et sans aucune vibration ou ballant.  Côté sensibilité, le carbone HPC200 couplé au scion Taftec permet de sentir le moindre « gratouillis » ou toc, et ce, même à grande distance. J’ai donc naturellement destiné cette canne à l’origine pour toutes mes pêches fines et tactiles de la perche, du chevesne et de la truite aux leurres souples

CHEVESNE.jpg


De par sa qualité, elle est d’ailleurs devenue en peu de temps ma canne fine de référence pour la compétition. Le surplus de longueur m’est bien utile, notamment pour les pêches fines à grandes distances car cela me permet un meilleur contrôle de ma dérive pour la pêche en rivière ou fleuve. Elle est à l’aise avec tous types de petits leurres durs, y compris des Cranckbaits comme l’Ultra Light Crank Rapala. Coté leurres souples, la plage idéale de poids en têtes plombées va de 0,5 à 3g maximum.

J’évoquais précédemment sa réserve de puissance, et bien j’ai pu aussi en apprécier la qualité lors des derniers championnats du monde de pêche du bord  en Irlande. La contrainte était simple, il me fallait une canne pour pouvoir lancer loin de petits leurres à la recherche des truites dans un plan d’eau de 40ha ! 

TRUITE.jpg


Après quelques essais en entrainement en France avant de partir, la Diaflash 225L s’est imposée tout naturellement comme ma canne de référence pour cette pêche à distance.  Lancer à 30 ou 40 mètres réels un leurre souple de 2 pouces monté sur une tête plombée de 1.5g, c’est donné à beaucoup de cannes… Mais le faire en pêchant bien, la Diaflash est une des rares à y parvenir ! Cerise sur la gâteau : qui peut le plus peut le moins, elle est tout aussi à l’aise à courte et moyenne distance. Autre qualité, c’est sa capacité à mater de jolis poissons

PERCHE.jpg


L’action et la courbure du blank sont optimales pour combattre de forts beaux poissons si besoin. Comme le roseau, elle plie (parfois même jusqu’au talon suivant la taille de notre adversaire) mais elle ne rompt pas ! La canne encaisse sans broncher les coups de tête. Avec un savant mélange d’autorité et de patience, on vient à bout de toutes sortes de poissons, y compris une carpe de 8kg il y a peu ! Son encombrement en deux brins, permet de l’emmener facilement partout, y compris bien sûr en bord de mer, ou elle sera d’une grande utilité pour les pêches fines dans les ports la nuit ou en Rockfishing.

Pour conclure, on peut voir que la Diaflash 225L est une canne terriblement polyvalente qui est prête à vous accompagner dans la plupart de vos sorties halieutiques. Un excellent produit avec un rapport qualité prix remarquable !

 

Eric Despalin, Team Shimano